Incredible Interview de Michael Vercruysse, Inn’R'Green


Après 3 éditions soutenues par Michael Vercruysse, il me semblait indispensable de présenter la personne qui a repris, avec brio, les rênes de ce magnifique et surprenant établissement qu’est l’Inn’R'Green (grand restaurant design bâti sur un énorme terrain comprenant des jeux pour enfants, des terrains de tennis, de beach-volley et même de pétanque. Devant l’entrée, un vaste parking garanti à chaque convive une place à proximité. Le complexe est situé à deux pas de l’hôpital Erasme, à Anderlecht.)

Bonjour Michael, c’est déjà la 4è fois que tu accueilles l’Incredible Jazz Jam’ chez toi et j’avais envie de présenter, au public de l’événement, la personne qui a totalement re-dynamisé l’endroit.

Que faisais-tu avant de reprendre l’Inn’R’Green ?
Je faisais et je fais toujours de la logistique événementielle ainsi que de la déco grand format.

Tes autres activités sont bien différentes de celles-ci, qu’est-ce qui t’a poussé à relever ce challenge qui semble te réussir ?
Simplement en 2000 j’ai déjà relevé le challenge de l’horeca en même temps que d’autres activités… ayant subi un large échec financier et moral…. il me fallait plus grand et celui ci n’est pas encore gagné… Mais le combat est intéressant.

Apparemment tu sauves également des animaux, tu as, dans l’espace de l’Inn’R’Green, créé quelques enclos dans lesquels on peut trouver des girafes et des éléphants (je vois également que tu as pris soin de ne pas séparer mère et enfant), mais aussi un hippopotame, n’est-ce pas trop difficile à gérer ?
Les polyesteracops sont assez faciles à gérer, et notre choix se porte sur des animotonomes.

Quelle est l’idéologie de l’Inn’R’Green ?
Qu’attends-tu des clients et que souhaites-tu leur offrir ?

La pluridisciplinarité…. notre job; faire du site un lieu où tout le monde peut presque être chez lui.

Quel genre de carte proposes-tu ?
Simple et efficace…. je pense… nos salades composées d’herbes et de gazon, nos pâtes… et nos viandes … sans oublier le paragraphe DORIS.

As-tu des projets secrets pour l’InnRGreen que nos internautes peuvent découvrir avant les autres ?
Pas de secrets… juste que nous sommes des artisans et que la mouvance est notre moteur…

Lors de l’Incredible Jazz Jam, changes-tu la carte des repas ou des boissons ? Pourquoi ?
NON…. notre carte est basique.. et on a une équipe de choc en cuisine.

Sans le soutien de l’Inn’R’Green, l’Incredible Jazz Jam aurais du mal à survivre puisque c’est le restaurant qui sponsorise l’événement au niveau de la sonorisation assurée par PROSONIX. Pourquoi soutiens-tu cette rencontre de musiciens depuis 2008 ?
On me la demandé il y a 3 ans…j’estime que c’est un retour logique, en plus je suis assez fan. Pas de musique, mais rempli d’admiration pour les prouesses techniques et musicales, la dextérité d’improvisation, la complicité… je ne peux qu’admirer et respecter ce que moi-même je ne sais faire… la musique, il y a un message… en plus.

Aimes-tu le jazz ?
OUI et si je peux y retrouver des fuites de la culture musicale inculquée dans mon éducation, c’est encore mieux… la génétique musicale ça électrise les neurones…

Merci pour le temps que tu as bien voulu me consacrer, ainsi qu’à nos internautes et autres amateurs de jazz.
Merci aussi pour ton soutien de l’Incredible Jazz Jam et, rendez-vous le 27 août pour cette 9è édition.

Interview Luc Siccard.

Bookmark and Share

Shortcuts & Links

Search

Latest Posts